Un an au Nicaragua avec blueEnergy

16 octobre 2010

à peine un mois.

Toujours beaucoup de travail mais presque à un rythme normal, moins de fatigue et d'obsessivité dans mon rapport aux rapports, je suis dans leurs relectures et les "compléments d'enquête"; un dernier travail de terrain à faire demain... ça tombe bien, car, comme ce sera dimanche, je pourrai ajouter un jour ferié à mes "vacances" qui ne cessent de s'approcher.
C'est à dire profiter d'un repos mérité dans un futur très proche... et puis partir un peu avant la fin de mon contrat pour avoir le temps de descendre dans un coin calme et silencieux du Nicaragua, lui faire mes adieux et passer la frontière vers un avion qui m'envolera pour ailleurs.
Il y a eu à nouveau plusieurs despedidas à la suite, Perla qui vient d'arriver en Espagne pour sa nouvelle vie, j'éprouve beacoup de joie et de fierté pour elle. François qui a accepté de rester pour finir notre "preinversión de proyecto"... du coup ça met des fêtes dans nos routines laborieuses, je crois que ça nous fait beaucoup de bien à tous même si la fatigue s'accumule. Aujourd'hui ce sera la "soupe du lendemain" à partager chez Cindy.
Et dans moins d'un mois ce sera mon tour de partir...
J'aurai vu pousser ces cannes à sucre, bananiers et yuca devant ma maison.
Le temps se mesure plus facilement devant ce mur qui disparaît: 

IMG_2565

 

Posté par herblog à 23:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 septembre 2010

injustifiable retard

par où recommencer ??????
énormément à raconter, à peine le temps pour un r´sumé: sommes allés ds qq communautés pour y faire les diagnostiques sociaux et techniques qui nous permettront de poroposer des SUPERS PROJETS, cohérents, viables, désirés et nécessaires, à la Banque Mondiale, dans l'espoir qu'elle ne nous limite pas trop financièrement... et qu'elle nous réponde "bientôt".
Pour ce, sommes attelés aux rapports et et rédaction de documents en tous genre...
Période intense, contente de faire partie de cette page de l'histoire de bE.
Photos à suivre.
Indulgence demandée quant à l'irrégularité des messages de ce blog et leurs style "chronopost".
Déjà 10 mois que je suis au Nicaragua.
Il pleut de moins en moins, d'ailleurs les bluefileños parlent avec nostalgie du temps où la pluie restaient installée sur la ville et dans son ciel, H24, pendant une semaine complète... quelques heures de repos (histoire de changer de nuages ?) et une autre semaine de mono-climat: les cordes nous manquent.

Posté par herblog à 01:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 août 2010

pauvre blog

tout va bien beaucoup de travail. tenterai de rattrapper le retard (des messages de ce blog)... plus tard...

Posté par herblog à 00:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juillet 2010

nouvelles pas fraîches... du mois d'avril et d'il y a plus

Le Réseau latino-américain contre la monoculture d’arbres (RECOMA) dénonce les graves atteintes que subissent les communautés de la Selva Lacandona dans la zone de la Réserve de biosphère de Montes Azules, dans l’État de Chiapas, au Mexique.

En janvier dernier, le Congrès de l’État de Chiapas a approuvé le financement de la construction d’une usine de fabrication d’huile de palme. Peu après, des dizaines de familles de la municipalité d’Ocosingo ont été expulsées de leur territoire, qui sera affecté à l’expansion des plantations de palmiers africains.
Des dizaines d’agents de police fortement armés sont arrivés dans la forêt en hélicoptères et ont sorti violemment de leurs maisons les hommes, les femmes et les enfants ; ils ont brûlé leurs logements et, sans explication aucune, les ont transportés à la ville de Palenque
.

Tandis que le gouvernement fait des discours sur la conservation et la protection de la zone, il en expulse ceux qui, jusqu’au moment présent, ont rendu possible cette conservation, et il remplace les écosystèmes indigènes par des plantations de palmiers africains en régime de monoculture.

Les plantations de palmiers à huile sont présentées comme “écologiques”, comme si la production d’agrocarburants dérivés de l’huile de palme était une solution au changement climatique. En plus d’être fausses, les déclarations de ce genre omettent toute mention des graves répercussions de ces plantations, telles que les violations des droits des populations locales et des peuples autochtones qui ont lieu en ce moment au Chiapas.

En outre, les plantations de palmiers à huile étant une des causes principales du déboisement, elles accélèrent le changement climatique par la libération du carbone stocké dans les forêts, elles détruisent les moyens de subsistance et la souveraineté alimentaire de millions de petits agriculteurs, peuples autochtones et autres communautés, et elles ont un fort impact sur l’environnement. Elles ont besoin de produits chimiques qui empoisonnent les travailleurs et les populations et qui polluent le sol et l’eau. Les plantations de palmiers à huile éliminent la diversité biologique et épuisent l’eau douce.

En définitive, les plantations pour la production de papier et d’agrocarburants (comme dans le cas du palmier à huile) aggravent les conditions de vie et de survie des populations locales et ne sont avantageuses que pour une poignée d’entreprises qui s’enrichissent au prix de la destruction environnementale et sociale.

Posté par herblog à 00:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

bcp de boulot

Je travail sur notre "modelo de intervención" et dois récup un micro retard (comment est-ce qu'en deux jours de battement on se prend des semaines dans la face ?!) que j'ai pris entre Managua (les fameux indicateurs) et la visiste à Kahkabila et Set Net Point, deadline : fin de semaine prochaine, prochaine apparition sur ce blog : la semaine d'après je suppose.
Tjs bcp de pluies, 4 chiots sont nés hier soir. j'ai un ordi à la maison ce week-end pour avancer mon boulot sans aller m'enfermer au bureau, resterai avec mon caht, mes chiens, mon jardin, des bons petits plats concoctés grâce aux colis de Mamie yes !

Posté par herblog à 00:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 juin 2010

retour de communautés

Avons passé 4 jours hors de BF et, de retour depuis 2 jours, je commence à me repayser. Kahkabila et Set Net Point... beaucoup à raconter, je crois que je vais enfin mettre des photos sur ce blog.
Je dois aussi expliquer mon travail avec les indicateurs sociaux mais l'urgence du moment c'est la consultoria de Hivos, au terme de 3 ans de projet -notre plus gros jusqu'à présent- qui aura concerné 3 communautés dont ces deux d'où je reviens.
Demain, je tente de prendre mon temps de pause du midi pour alimenter ce blog.

Posté par herblog à 00:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juin 2010

hard to keep the communication tracks

Toujours à Bluefields, la semaine qui vient je partirai pour mon premier "voyage officiel en communauté", c'est à dire envoyée par blueEnergy avec une équipe de 4 autres personnes, pour travailler à Kakahbila et Set Net Point.
Fil nous quitte demain, je lui en veux un peu. Il nous manquera beaucoup. Jono est parti il y a une semaine... Des volontaires de court terme viennent nous aider sur ces micro-projets. Le jardin se trnaforme peu à peu en marre à canard, sans canard... vace les chiennes et les fourmis. Ces fourmis colonisent notre maison, avec d'autres insiectes et toutes sortes de bestioles aussi car la saison des pluies s'est bel et bien installée, tout le monde cherche un toit !
Mes priorités professionnelles sont les indicateurs sur lesqueles j'avance avec Isabelle, nous nous sommes d'ailleurs revues à Managua la semaine dernière et avons passer un important cap organisationnel (ouf!) et puis le modèle de gestion (traduction littérale) qui hélas n'avance pas tant que ça, pas beaucoup de mon côté du moins et je dois avoir quelque chose de bon à présenterr à la fin du mois.... entre les indicateurs (mon retour de Managua, les explicatins à ma chef et nos longues prises de tête sur le sens de chaque indicateur d'impact et l'utilité de chaque indicateur de résultat, plus nos moyens concrets pour les mesurer...) et le voyage à KKB et SNP, je me demande comment je vais produire ce travail de modelo de gestión. Si, comme dans le conte du cordonnier, des petites créatures de la forêt (tropicale pour adapter l'histoire) pouvaient venir faire mon travail dans la nuit... je leur serais bien reconnaissante, à bon entendeur les petites créatures, hein !
Je file car dois finir l'organisation de notre bibliothèque (ai repris le flambeau de Maïté) et préparer nos affiches de réunion (assemblée communautaire et commission d'énergie pour aider les communautés -où nous allons la semaine prochaine- à produire un reglement exhaustif d'usage, entretien et gestion du stytème électrique que nous avons posé (éolienne + photovoltaïque), les règles et les responsabilités (organisationnelles au niveau de la communauté, j'entends) ne sont pas trop les habitudes de nos bénéficiaires mais sans un minimum d'engagement et un maximum de motivation de leur part, nos programmes de développement ne sont pas viables. PAIN SUR la PLANCHE ! Heureusement, on y croit !!!)
Tenterait d'en écrire davantage ce week-end ou à mon retour des communautés. En espérant que les pluies et orages me permettent une connexion Internet suffisante.

Qui n'a toujours pas donné ?

http://blueenergy.aiderenligne.fr/Aurore.html

Merci de m'aider à aider blueEnergy à aider les comunautés qui ont vraiment vraiment besoin d'aide !

Posté par herblog à 18:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juin 2010

reforestación

depuis que j'ai déménagé, je n'ai plus Internet à la maison, suis connectée aux horaires de boulot, depuis le bureau... et à ces horaires... bah je travaille (j'apprends la logique implacable des pléonasmes professionnels...) donc encore un peu délaissé ce blog.
Voudrais parler des indicateurs sur lesquels je travaille, du Palo de Mayo qui vient de se finir, de mon jardin et cette journée de reforestation !
Aujourd'hui tout blueEnergy (ou presque) part à 7am pour aller planter des arbres dans la ville, j'avais fait ça à Paris à l'époque où... il y a longtemps quoi, très longtemps! Suis depuis maraine d'un micocoulier, me demande ce qu'il est devenu, mon arbre.
Pas le temps hélas now, quién sabe cuándo je parviendra à metre à jour ce blog (ai eu un souce d'appareil photo qui devrait se solutionner cette semaine, promets des images mais promets pas qu'elles soient "uploadées" bientÔt.
J'attends les colis de ma mamie et de mon cousin avec impatience....
Jusqu'à là tout va bien...
déjà plus de la moitié de mon contrat s'est écoulé....
j'adore habiter dans ma nouvelle maison et monter mon fière destrier  rouillé tous les jours (la roue avt est morte, plus de freins, pas trop de vitesses à passer, mais il a la classe et il descend bien les pentes!)

Posté par herblog à 15:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2010

viens de dámánager et de refaire un visa 3mois

beacoup de boulot, les pluies s'intensifient, suis passée en éclair au Costa Rica, ai un nouveau visa de touriste (ouaaaaaaaaaais, touriste! J'te jure!) pour 3 mois, viens de finir mon déménagement et suis l'heureuse housemate de Jono (1 australien qui a bossé plus de 2 ans ici et part dans un mois, il est l'expert en éoliennes Pigott!) ainsi que l'heureuse voisine de Pedro, Thibaut, Ramin et François (Portugal, USA, France; 1 techinicien aerospace, 1 technicien eau et assainissement, 1 comptable, 1 technicien électricité et ses usages productifs) dans la maison d'à côté, entre les deux maison pousse notre jardin!
La fin du mois de mai promet beaucoup de fêtes du Palo de Mayo, pourvu que j'organise assez bien mon travail pour pouvoir sortir et en profiter ! (sous la pluie!)
déjà mentionné que suis heureuse d'avoir déménagé?!! Nous avons un marañón (arbre à cashew, avec fruits aigre-doux qui ressemblent à des poivrons, il faut en aspirer le jus mais pas avaler sa chair sinon ça donne la langue velue et la gorge qui gratte), un manguier, un goyavier et du malanga qui poussent... Nous plantons tomates concombres poivrons oignons ail gingembre cacao Guavas et encore más cashew et manguiers... et aussi ananas et avocat, plus une plante mystérieuse dont j'avais péché la graine dans le Kukkra River [litéralement, en nageant dans ce río vers 6h du mat, dans une évaporation matinale (le río fumait l'eau) avec les monos congo (ti singes noirs et très bruyants) qui chantaient au loin!] qui se développe plutôt bien (nous verrons ce que c'est...) ce qui ne pousse pas, pour l'instant: les agrumes, quelque'un sait pourquoi ? Des conseils ? Des astuces ? merci.

Posté par herblog à 17:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mai 2010

conclusion à propos de la ENCUESTA

Dis-donc, troi jours d'affilée sur ce blog, il va neigé à Bluefields ?! (La plupart de mes amis d'ici n'ont jamais vu la neige, je me demande comment serait ma vie si je n'avais jamais vu, touché, goûté, joué avec... la neige. Les changements climatiques se font tellements sentir ici et les humains continuent tellement d'en faire fi aue je ne serai pas trop surprise qu'il neige un jour à Bluefileds... bon mais je devrais être partie d'ici-là, et trêve  de digessions)
Pour en revenir à l'enquête:
Notre proposition (j'ai dû hélas finir le travail toute seule car nous attendons l'ultime signature de la Banque Mondiale avant d'aller sur le terrain; pendant ce temps il y a beaucoup de travail de bureau à faire (d'actualisation et amélioration de cette enquête et de présentation des indicateurs qu'elle est censée nous fournir...) mais pas beaucoup de sous pour payer Wilfredo "sur le long terme" hélas. Il a donc des contrats au mois (ou aux mois), et s'affaire à d'autres choses entre chaque... Nous espérons que ces autres choses ne l'empêcheront pas de continuer de travailler avec nous... Nous espérons par dessus tout pouvoir réunir assez de fonds pour que Wilfredo devienne mon collègue permanent, et reste même des années....

QUI N'A PAS ENCORE DONNÉ POUR blueEnergy ?????)
http://blueenergy.aiderenligne.fr/Aurore.html

Le format de l'enquête sur le quel je me suis arrêtée est donc le fruit d'un travail collectif de longue haleine, Ramin, un comptable volontaire, nous a même aidé à mettre à jour la base de données qu'avait créée Christian (el famoso Tío) et l'améliorér encore grâce à ses connaissancces d'Excel (en fait, je découvre qu'à bien s'en servir, ce programme peut être vraiment intéressant et utile, me demande si mes professeurs d'informatiques du lycée de St Omer et de la fac d'Arras savaient...). Cette base de données, comme son nom l'indique, sera le trésor où nous gardons toutes les informations cueillies sur le terrain, par ailleurs, elle nous permettra de mettre en perspective ces informations pour pouvoir mieux visualiser leur utilité. Nous en calculerons donc des pourcentages, des tendances, des moyennes... Je n'aurais jamais cru trouver ça excitant (!!!!!!!!) mais  aujourd'hui j'ai clairement hâte de pouvoir analyser tous ces tableaux et courbes, graphiques en tous genres qui guident notre travail ou/et le justifient auprès de nos sponsors et des futurs volontaires: Si nous prouvons que nous sommes utiles et démontrons comment nous le sommes grâce à toute une panoplie d'indicateurs (j'y reviendrai dans un autre message du blog), nous gagnerons en confiance et communication, nous devrions donc réussir à susciter plus d'aide et de soutien !
Evidemment ce n'est qu'une partie du travail, il y a d'autes moyens et méthodes, autant sur le terrain qu'ici, dans les bureaux de Bluefields, d'étudier les besoins des communautés et tenter d'y répondre au mieux. Nous les utilisons en parallèle (je promets d'essayer d'en parler aussi tôt ou tard...) l'enquête n'est qu'un outil parmi tant d'autres, mais je suis assez fière de l'avoir aiguisé et poli. J'espère avoir été à la hauteur et sais que, dans le futur, bE y apportera encore bon nombre d'adaptations et améliorations... Tant mieux !
De cette versdion en 5 pages, je crois que nous pouvons sélectionner, à chaque projet, les parties pertinantes, parfois nous ferons l'investigation complète (et cela risque de durer une heure par foyer alors, qu'en moyenne, l'on recommande de ne pas dépasser la demi-heure) et parfois nous nous focaliserons sur un thème ou deux, en tous cas, pour l'heure, je ne crois pas qu'il manque des informations à cette enquête.
Je suis encore en retard pour le bureau, même pas le temps de me relire.... conclusion à la conclusion demain peut-être. (Qui connaît la chanson de Oxmo Puccino Demain peut-être..:"?)


Posté par herblog à 16:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]