Dis-donc, troi jours d'affilée sur ce blog, il va neigé à Bluefields ?! (La plupart de mes amis d'ici n'ont jamais vu la neige, je me demande comment serait ma vie si je n'avais jamais vu, touché, goûté, joué avec... la neige. Les changements climatiques se font tellements sentir ici et les humains continuent tellement d'en faire fi aue je ne serai pas trop surprise qu'il neige un jour à Bluefileds... bon mais je devrais être partie d'ici-là, et trêve  de digessions)
Pour en revenir à l'enquête:
Notre proposition (j'ai dû hélas finir le travail toute seule car nous attendons l'ultime signature de la Banque Mondiale avant d'aller sur le terrain; pendant ce temps il y a beaucoup de travail de bureau à faire (d'actualisation et amélioration de cette enquête et de présentation des indicateurs qu'elle est censée nous fournir...) mais pas beaucoup de sous pour payer Wilfredo "sur le long terme" hélas. Il a donc des contrats au mois (ou aux mois), et s'affaire à d'autres choses entre chaque... Nous espérons que ces autres choses ne l'empêcheront pas de continuer de travailler avec nous... Nous espérons par dessus tout pouvoir réunir assez de fonds pour que Wilfredo devienne mon collègue permanent, et reste même des années....

QUI N'A PAS ENCORE DONNÉ POUR blueEnergy ?????)
http://blueenergy.aiderenligne.fr/Aurore.html

Le format de l'enquête sur le quel je me suis arrêtée est donc le fruit d'un travail collectif de longue haleine, Ramin, un comptable volontaire, nous a même aidé à mettre à jour la base de données qu'avait créée Christian (el famoso Tío) et l'améliorér encore grâce à ses connaissancces d'Excel (en fait, je découvre qu'à bien s'en servir, ce programme peut être vraiment intéressant et utile, me demande si mes professeurs d'informatiques du lycée de St Omer et de la fac d'Arras savaient...). Cette base de données, comme son nom l'indique, sera le trésor où nous gardons toutes les informations cueillies sur le terrain, par ailleurs, elle nous permettra de mettre en perspective ces informations pour pouvoir mieux visualiser leur utilité. Nous en calculerons donc des pourcentages, des tendances, des moyennes... Je n'aurais jamais cru trouver ça excitant (!!!!!!!!) mais  aujourd'hui j'ai clairement hâte de pouvoir analyser tous ces tableaux et courbes, graphiques en tous genres qui guident notre travail ou/et le justifient auprès de nos sponsors et des futurs volontaires: Si nous prouvons que nous sommes utiles et démontrons comment nous le sommes grâce à toute une panoplie d'indicateurs (j'y reviendrai dans un autre message du blog), nous gagnerons en confiance et communication, nous devrions donc réussir à susciter plus d'aide et de soutien !
Evidemment ce n'est qu'une partie du travail, il y a d'autes moyens et méthodes, autant sur le terrain qu'ici, dans les bureaux de Bluefields, d'étudier les besoins des communautés et tenter d'y répondre au mieux. Nous les utilisons en parallèle (je promets d'essayer d'en parler aussi tôt ou tard...) l'enquête n'est qu'un outil parmi tant d'autres, mais je suis assez fière de l'avoir aiguisé et poli. J'espère avoir été à la hauteur et sais que, dans le futur, bE y apportera encore bon nombre d'adaptations et améliorations... Tant mieux !
De cette versdion en 5 pages, je crois que nous pouvons sélectionner, à chaque projet, les parties pertinantes, parfois nous ferons l'investigation complète (et cela risque de durer une heure par foyer alors, qu'en moyenne, l'on recommande de ne pas dépasser la demi-heure) et parfois nous nous focaliserons sur un thème ou deux, en tous cas, pour l'heure, je ne crois pas qu'il manque des informations à cette enquête.
Je suis encore en retard pour le bureau, même pas le temps de me relire.... conclusion à la conclusion demain peut-être. (Qui connaît la chanson de Oxmo Puccino Demain peut-être..:"?)