Toujours beaucoup de travail mais presque à un rythme normal, moins de fatigue et d'obsessivité dans mon rapport aux rapports, je suis dans leurs relectures et les "compléments d'enquête"; un dernier travail de terrain à faire demain... ça tombe bien, car, comme ce sera dimanche, je pourrai ajouter un jour ferié à mes "vacances" qui ne cessent de s'approcher.
C'est à dire profiter d'un repos mérité dans un futur très proche... et puis partir un peu avant la fin de mon contrat pour avoir le temps de descendre dans un coin calme et silencieux du Nicaragua, lui faire mes adieux et passer la frontière vers un avion qui m'envolera pour ailleurs.
Il y a eu à nouveau plusieurs despedidas à la suite, Perla qui vient d'arriver en Espagne pour sa nouvelle vie, j'éprouve beacoup de joie et de fierté pour elle. François qui a accepté de rester pour finir notre "preinversión de proyecto"... du coup ça met des fêtes dans nos routines laborieuses, je crois que ça nous fait beaucoup de bien à tous même si la fatigue s'accumule. Aujourd'hui ce sera la "soupe du lendemain" à partager chez Cindy.
Et dans moins d'un mois ce sera mon tour de partir...
J'aurai vu pousser ces cannes à sucre, bananiers et yuca devant ma maison.
Le temps se mesure plus facilement devant ce mur qui disparaît: 

IMG_2565